La randonnée itinérante : un marché en pleine croissance

Des potentialités de croissance importantes

*Tous droits réservés à l’ADEME

Exemple du marché du Cyclo-tourisme

A lui seul le tourisme à vélo engendre en France 4.2 milliards de retombées directes. Tout un écosystème s’est mis en place avec des schémas d’itinéraires structurants et la professionnalisation des acteurs de terrain permet d’inscrire dorénavant le tourisme itinérant dans la durée.

A raison d’une moyenne de retombées économiques de 15000€/km/an et d’une étape tous les 20 km, le potentiel pourrait être localement de près de 300000€/an. L’enjeux est donc de développer des étapes avec des services, de la restauration et des hébergements attractifs pour faire arrêter ces clientèles.

Un marché en progression de 10% tous les ans, depuis dix ans

Selon France Vélo Tourisme, la fréquentation a augmenté en moyenne de 10% par an depuis 10 ans. L’engouement récent n’a fait que de renforcer cette tendance de fonds vers de nouvelles formes de tourisme privilégiant la proximité.

Certains itinéraires phares contribuent à lancer de nouveaux adeptes qui ensuite s’aventure sur d’autres tronçons. Il convient alors pour les territoires et les opérateurs touristiques voulant attirer de proposer des prestations complètes.

M-2.jpg
M-3-scaled.jpg

Les randonneurs consomment 20 % de plus

Le panier moyen quotidien des cyclotouristes s’avère être de 20 % supérieur aux autres. L’hôtellerie et la restauration constituant 3/4 des dépenses du randonneur. La Fédération Française de Randonnée Pédestre indique elle que 43% des randonneurs ont un profil CSP+ et ont une moyenne d’âge de 46 ans. 

Des opportunités sont à saisir en adaptant l’offre à ce type de clientèle qui consacre un budget pour une autre forme de voyage où la découverte des produits locaux tient une place importante. 

Nouvelles clientèles et nouveaux besoins

Outre le budget consacré à ce mode de vacances, la question du temps est essentielle. Aussi, le développement d’hébergements confortables libérant des astreintes d’organisation devient un atout. Ce temps libéré sera l’occasion de consommer sur le lieu d’étape et à participer à la dynamique locale.

Toute la conception Hello Cabanes a été réfléchie dans ce sens. Les randonneurs y trouvant l’essentiel dans un espace intime et fonctionnel pour passer une étape sereine et profiter du territoire d’accueil.

M-4.jpg

Le besoin d'étapes en continu sur les itinéraires

Plus le randonneur consacre de temps à des visites plus il va réduire la distance parcourue quotidiennement et chercher à se libérer des contraintes d’installation qu’il doit renouveler chaque soir dans un lieu différent ! 

Une étude de l’ANETT montre que l’hébergement détermine à 60 % le choix de la destination. Ensuite, c’est souvent le dernier kilomètre qui compte dans le choix de la location, d’autant plus pour les familles avec enfants. La qualité et la fréquence des hébergements au plus près des itinéraires devient alors déterminant dans l’attractivité d’un territoire.

La solution Hello Cabanes

Hello Cabanes a été réfléchie pour équiper les zones blanches faisant parfois des ruptures préjudiciables à l’ensemble d’un itinéraire. Les cabanes randonneurs ont été conçues pour créer de l’offre où il n’y en a pas, mais aussi pour développer de la location à la nuitée dans les campings voulant attirer ces nouvelles clientèles avec des hébergements en dur.

Une question sur le tourisme itinérant ?